logo

Mission : De l'autre côté du miroir

France
De l'autre côté du miroir
L'histoire

Portés par votre curiosité, vous ouvrez une étrange porte. Et soudain, c'est le monde des merveilles d'Alice qui s'offre à vous. Un monde plein de fantaisie mais aussi plein de malice !

Pour revenir à la réalité, il faudra déjouer les pièges de la reine de cœur, et ce ne sera pas chose aisée ! Suivez bien les traces du petit lapin blanc, il sera votre guide…

2 à 6 Joueurs
Niveau : Facile
60% de réussite
Serial-Escapers vous aident à choisir la salle,
Réservation Escape Game Paris à trouver une dispo :
Chargement des disponibilités en cours...

Notre expérience :

On a gagné

Nous avons joué le: 25-02-2019
Nous l'avons faite en 43 minutes
La Team:
Snow, Saol

Note globale: 14.2/20

Cohérence : 6/10
Enchainement : 9/10
Quantité / Temps / Joueurs : 8/10
Originalité : 8/10
Décors : 8/10
Ambiance : 7/10
Histoire / Pitch : 5/10
Divertissement : 8/10
MJ / Aides / (Dé)Brief : 6/10
Fouille : 6/10

Notre avis:

Escape yourself est une enseigne que nous connaissions déjà de Lieusaint et qui se propage rapidement à travers le pays.

À Angoulême, où Snow et Saol passons nos vacances en famille, Escape yourself s'est installé en plein centre historique de la ville surtout connue pour son festival annuel de la BD.

Sachez que sur le site, il est écrit que De l'autre côté du miroir est jouable pour 3 à 6 joueurs, mais que nous avons joué la salle à deux (attention nous avons fait presque 200 salles) et c'est passé crème.

Nous sommes donc reçus dans un petit espace d'accueil avec de l'eau et quelques bonbons (les autres boissons sont payantes) par la gérante et une MJ avec lesquelles nous échangeons gaiement sur nos experiences de jeu, des conseils de bonnes salles et ce qui fait pour chacun qu'une salle soit bonne ou non.

Puis notre MJ Johanna nous place devant une très jolie porte et nous explique comment nous nous sommes retrouvés là.  Elle nous invite ensuite à entrer dans une salle... haute en couleurs avant de nous laisser seuls.

Bonjour nous sommes arrivés au monde d'Alice

Nous sommes dans une salle qui mêle cadenas et mécanismes. Une salle qui parle à nos différents sens et qui nous demande constamment de changer de manière de concevoir les choses. La salle est très ludique et les énigmes nombreuses et diverses, sans qu'elles soient pour autant répétitives.

Nous avons réussi à sortir avec un peu d'avance de la salle en ayant presque tout utilisé.

La musique rappellait Alice au pays des merveilles et la décoration avait quelques clins d'oeil sympas vers l'histoire, qui nous a ramenés en enfance.

Nous regrettons ce satané écran (marque de fabrique de Escape yourself) comme moyen de communication avec les joueurs pour y mettre le timer et les indices... pourquoi le lapin blanc ne peut-il pas justement nous guider comme le dit le pitch ?

En conclusion, cette salle est parfaite pour des débutants (même si nous la déconseillerions à plus de 4) qui y découvriront les ficelles des escapes games. Pour des joueurs confirmés, c'est un peu un retour aux bases mais qui est très sympathique. Nous regrettons un peu le manque d'intégration de certaines énigmes dans le décor de la salle et la disparition de tout élément narratif une fois la porte passée, ce qui est dommage pour une salle qui s'inspire d'une oeuvre littéraire.

Attention de ne pas jouer cette salle uniquement avec des daltoniens!

 

+ On a aimé +

  • le nombre d'énigmes
  • la diversité des énigmes
  • la décoration bien colorée
  • le manque de linéarité des énigmes
  • la musique
  • un retour en enfance
  • l'enchaînement fluide des énigmes

- On n’a pas aimé -

  • l'écran pour les indices
  • le manque d'histoire
  • certains indices et énigmes peu intégrés dans le décor


Retour