logo

Mission : Steampunk Adventure

Pays-Bas
Steampunk Adventure
The story

You are the assistants of a well-known scientist and you have the honour to be the first to test his newest invention. It is called the Time Machine. However, as it often happens with new things, something went wrong. And you've ended up in an a parallel world, the world of Steampunk. The question is - will you be able to get back?

Steampunk is a world free from digital gimmicks and internal combustion engines. In this world everything is analog, built on the mechanisms powered by steam. It is a magical universe inspired by the novels of Jules Verne and Herbert Wells with magnificent victorian era interiors and electricity experiments of Nikola Tesla.


2 to 5 Players
Level : Normal
Serial-Escapers help you choose the room,
Réservation Escape Game Paris Find an availability:
Loading availability ...

Our experience :

We Won

We Played on: 25-10-2019
We did it in: 64 minutes
The team:
Snow, Saol

Global note: 13.80/20

Immersion: Decor : 9/10 Atmosphere : 7/10 Story / Pitch : 6/10
Enigmas: Coherence : 9/10 Progression : 7/10 Quantity / Times / Players : 6/10 Originality : 8/10
Other criteria: Entertainment : 8/10 MJ / Helps / Debrief : 5/10 Search : 4/10

Our opinion:

By Snow & Saol

Nous rêvions de notre séjour en Hollande, mais j'avoue que c'est grâce à nos amis que nous avons franchi le pas et y sommes allés assez rapidement. Et puis comme les vacances à l'étranger sont rares pour nous, nous avons profité du fait que des amis gardent nos "fauves" pour faire aussi du tourisme.

Au bout de 34 heures environ, nous voilà succombant à la tentation et nous poussons la porte d'un escape non prévu.

My Escape Club est une petite enseigne dans Amsterdam qui nous rappelle le géant russe Claustrophobia de par les visuels des salles mais probablement aussi à cause d'un jeu (Jenga) dans la salle d'attente avec le nom de cette enseigne russe gravé dessus.

Nous avons choisi de jouer leur salle la plus récente : Steampunk Adventure parce qu'on aime le sujet que nous avons joué assez rarement et qui se prête assez bien aux salles avec mécanismes.

Le brief sera très rapidement expédié, pas de boissons ni de vrai échange avec le MJ.

Bon, concernant l'histoire j'avoue que nous n'avons pas eu beaucoup d'informations de notre MJ. Il s'agit d'une sombre histoire de machine à voyager dans le temps et nous devons trouver en quelle année aller, voilà tout.

Notez qu'ici vous avez 75 minutes et que cette salle se joue de 2 à 5 joueurs. Nous étions 2 et nous étions occupés pendant 64 minutes.

Nous retrouvons dans cette salle tout ce qu’il y a de remarquable dans cette enseigne russe qu'est Claustrophobia : des mécanismes assez intéressants qui fonctionnent plutôt bien (ce n'est pas  du tout une chose évidente), mais parfois on a l'impression qu'il y a des faux contacts.

Donc : les énigmes et manipulations débloquent des mécanismes très bien faits et plutôt jolis. Malheureusement nous avons trop souvent accès à des éléments que nous ne pouvons pas encore débloquer, car la salle est très linéaire. Nous faisant parfois perdre du temps inutilement.  En parlant de fluidité de jeu il y a aussi une chose qui nous aura bloqués... Car… nous n'osions pas forcer sur un élément. Nous savions que nous faisions ce qu'il fallait faire, mais l'objet était bloqué et il était hors de question pour nous de forcer. Nous interpellons donc notre MJ une fois, deux fois, trois fois avant d’être sûrs que nous ne sommes pas suivis.

Si vous saviez à quel point cela nous énerve !

Et puis ... comme un cheveu sur la soupe... un indice, totalement inutile, confirmant simplement ce que nous faisons depuis 10 bonnes minutes…

Bon , allez et va forcer un peu ce qui effectivement cela nous débloquera.

Que la force soit avec nous!

Plusieurs énigmes sont à résoudre en deux étapes ce qui est assez sympa car nous passerons un peu plus de temps sur chaque mécanisme. Pour la progression narrative il y a une voix qui nous guidera tout en étant parfaitement intégrée dans l’histoire.

L’histoire et la musique ainsi que les éléments de décor et des mécanismes cohérents permettent une belle immersion, si on ignore le fait que les indices apparaissent sur 1 écran (qui se trouve dans la première salle, nous obligeant à y retourner si besoin par un chemin qui n'est pas des plus faciles).

Plus de soucis pour la suite, nous progresserons au fil des espaces et de mécanismes bien faits et même jolis, jusqu'à résoudre toutes les tâches qui étaient à surmonter pour finir avec une porte qui s'ouvre …. une autre MJ. Elle nous a accompagnés à partir du moment où nous avons reçus l'indice"inutile" et ne sait bien sûr pas ce que son collègue faisait avant..

Vous n'aurez probablement pas le même souci que nous, revenons-en donc à la salle. Les mécanismes sont jolis, certains aspects même poétiques, l’un après l'autre, nous dévoilent des éléments de l'histoire. Il y a un aspect assez sympa là-dedans, mais c’est quelque peu décousu et l'importance de la narration plutôt anecdotique.

En résumé : cette salle, dominée par des mécanismes à la russe dans des décors soignés inspirés de l’univers steampunk sur un fond d'histoire cohérente mais pas très présente. C'est une salle sympatique, sans vrai effet wow, mais avec un accueil assez petit et un MJ (dans notre cas) pas très présent. Les indices par écran cassent malheureusement l'immersion.

 

+ We enjoyed +

  • les mécanismes
  • souvent à plusieurs étapes
  • les décors
  • quelques énigmes et manipulations intéressantes
  • une salle bien ficelée dans l'ensemble

- We didn't like -

  • la linéarité des énigmes
  • des espaces parfois petits pour beaucoup de joueurs
  • l'écran et son emplacement
  • une histoire pas assez exploitée
  • de devoir forcer
  • un MJ absent
  • très peu de fouille


For who?

  • les amoureux de l'univers steampunk
  • ceux qui aiment les mécanismes
  • pour ceux pour qui en prendre plein les yeux et plus important qu'une histoire développée
  • pour ceux qui aiment les manipulations

Why play it?

  • parce que c'est une salle plus longue que 60 minutes
  • parce qu'il y a des mécanismes sympas


Back