logo

Text Style

Mission : Kamer 237

Pays-Bas
Kamer 237
The story

C'est le 23 juillet 1970 que l'écrivain Charles Grady emménage dans notre hôtel avec sa femme et ses deux filles. Il a l'intention de rester plus longtemps afin de pouvoir terminer son dernier livre en paix et au calme. Il semble que c'est précisément cette paix qui a fait perdre à Charles tout contact avec la réalité et l'a complètement absorbé dans son livre. C'est un mystère pour tout le monde, mais Charles Grady et sa famille n'ont jamais quitté la chambre 237.

3 to 7 Players
Level : Normal
Serial-Escapers help you choose the room,
Réservation Escape Game Paris Find an availability:
Loading availability ...
  • Our experience

  • We Won

    We Played on: 29-10-2019
    We did it in 53 minutes out of 60
    The team:
    Snow, Saol, Ayah, Maxime

    Global note: 17.80/20

    Immersion: Decor : 9/10 Atmosphere : 8/10 Story / Pitch : 10/10
    Enigmas: Coherence : 10/10 Progression : 8/10 Quantity / Times / Players : 10/10 Originality : 9/10
    Other criteria: Entertainment : 8/10 MJ / Helps / Debrief : 10/10 Search : 7/10

    Our opinion:

    By Snow & Saol

    Pour les addicts / enthousiastes d’escape games, partir quelques jours pour se faire enfermer n’est pas quelque chose d’étrange. De la même manière que certains voyagent pour visiter des musées ou pour la nourriture ou pour les paysages, nous, depuis que nous avons été piqués par la mouche des escapes, nous voyageons pour jouer des salles. On adore ça, mais parfois j’avoue que j’aurais aimé avoir un peu de temps pour visiter, ce que nous avons pris le soin de faire lors de notre séjour en Hollande.

     

    Voyager, signifie également trouver un endroit pour poser ses valises pour une plus ou moins courte durée. Un appart, un hotel … tout est bon, surtout lorsque nous avons pris du retard dans nos escapes et rêvons d’un lit douillet et / ou d’un morceau à se mettre sous la dent.

    Lorsque nous sommes arrivés dans la petite ville de Volkel au nord d’Eindhoven nous nous garons devant l’escape, mais avant de sonner nous hésitons un peu car nous ne voyons le mot escape nulle part, mais il y a là le panneau d’un hôtel. Nous nous regardons et hésitons un peu, puis on se dit ben oui, ça doit bien être ça.

    Alors je vais en profiter pour remercier le gérant et le staff de cet « hôtel » d’avoir bien voulu rester ouvert plus longtemps. Durant notre périple de cette journée, nous avions pris du retard que nous trainions d’enseigne en enseigne. Alors il est vrai qu’ici on nous a dit que nous avions probablement exagéré de faire autant de salles en si peu de temps, mais j’avoue que je n’aurai voulu en louper aucune et nous n’avions pas vraiment les moyens de rester plus longtemps.

    L’accueil, est celui d’un hôtel normal, mais un peu plus personnalisé : un majordome nous reçoit et nous propose de déposer nos affaires sur un chariot à valises qui rappelle les grands hôtels des films des années 50. Je suppose que nos affaires vont être apportées dans notre chambre.

    Le concierge se place, l’air solennel derrière son comptoir et nous donne la clef de notre chambre. Il s’agit de la chambre 237, qui fut occupée dans les années 70, par un écrivain et sa famille, mais qui ne semblent étrangement JAMAIS avoir quitté cette chambre. Sur un ton un peu brusque il nous indique le chemin vers l’ascenseur qui mène à notre chambre.

     

    Nous, qui pensions passer ici une nuit tranquille, nous allons être surpris, car nous ne trouvons pas notre chambre et ce que nous trouverons à la place est un escape game qui vous fait oublier qu’il s’agit d’un escape.

    Nous allons passer ici une heure surprenante, voir intimidante. Il y a des grands espaces, qui sont parfois très impressionnants, souvent déstabilisants.

    Vous êtes plongés ici dans le monde du maitre de l’horreur Stephen King, de Stanley Kubrick et de Shining. Bon alors nous n’avons pas vu le film, mais même sans cela, nous connaissons quelques images de ce chef d’œuvre de l’horreur et arrivons donc à faire le lien ici. Tout s’articule autour du couloir de l’étage où est supposé se trouver notre chambre et les chambres elles-mêmes.

    Nous avons tout d’abord apprécié les espaces, nombreux et vastes, jamais nous ne nous marcherons sur les pieds, nous serons tous occupés tout le temps par de la fouille, par des énigmes, par de l’observation.

    Notre nuit de sommeil tranquille se transformera en enquête, en aventure et même en fuite pour notre survie. Il y a un certain malaise qui s’installe et qui nous pressera à avancer.

    Nous avons particulièrement apprécié l’architecture de l’endroit, les énigmes très cohérentes avec l’histoire qui se déroule sous nos yeux parfois ébahis et même notre interaction avec le concierge qui est tellement cohérente !

    Voilà effectivement la plus grande force de cette salle : l’immersion, accentuée par plein de petits détails, une cohérence scénaristique, un rappel d’éléments du film Shining qui fait que notre cerveau à l’impression de déjà vu et un travail sur le son et la lumière qui nous permet de nous plonger de plus en plus dans le monde créé par l’enseigne.

    Nous allons sortir un peu abasourdis en ayant l’impression encore une fois d’avoir vécu une vraie aventure, mais surtout avec une envie de changer d’hôtel. Même si nous avons été très bien reçus, il y a des choses qui se passent ici qui nous donnent un peu la chair de poule.

    Nous allons finir sur une petite photo dans un espace spécialement aménagé suivi d’une discussion entre passionnés avec 2 MJs avant que nous quittions ces lieux pour un hôtel plus chaleureux.

    En résumé :

    Fans de Shining ou non, si vous avez envie de vivre une aventure cohérente et mener une enquête surprenante dans un hôtel des années 70, n’hésitez pas. Nous on a envie d’y retourner pour leur nouvelle salle : le concierge, spécialement conçue pour 2 joueurs 😊.

    + We enjoyed +

    • les espaces
    • les surprises
    • les énigmes cohérentes
    • le rôle du MJ
    • le côté enquête
    • l'ambiance
    • la déco
    • aucun élément anachronique ou illogique
    • les espaces auxquels on n'a pas accès
    • les références à Shining

    - We didn't like -

    • 1 ou 2 éléments qui sont peu intuitifs
    • un manque de pression ou de peur, me laissant un sentiment un peu froid


    For who?

    • fans de Shining ou non
    • ceux qui aiment les enquêtes
    • les fans de narration et de cohérence

    Why play it?

    • pour une aventure qui vous fait voyager dans le monde de Stephen King
    • pour la générosité de l'espace
    • pour une cohérence narrative impressionnante


    Back

    These rooms may interest you

    A la poursuite du régicide
    A la poursuite du régicide
    Membre d'une unité de police, vous et vos coéquipiers, êtes appellés pour...
    Immersion: Decor : 6/10 Atmosphere : 4/10 Story / Pitch : 8/10 Enigmas: Coherence : 4/10 Progression : 6/10 Quantity / Times / Players : 5/10 Originality : 7/10 Other criteria: Entertainment : 6/10 MJ / Helps / Debrief : 6/10 Search : 8/10
    France 2 to 6
    Read more
    Jason's curse
    Jason's curse
    J & N Blackwire. A brother and sister who used to live in this old and neglected house. They have always...
    Immersion: Decor : 10/10 Atmosphere : 9/10 Story / Pitch : 8/10 Enigmas: Coherence : 9/10 Progression : 10/10 Quantity / Times / Players : 8/10 Originality : 10/10 Other criteria: Entertainment : 9/10 MJ / Helps / Debrief : 10/10 Search : 6/10
    Pays-Bas 2 to 6
    Read more
    L'abattoir
    L'abattoir
    Cela fait depuis quelques semaines que la police mène des investigations sans succès sur de...
    Immersion: Decor : 9/10 Atmosphere : 10/10 Story / Pitch : 8/10 Enigmas: Coherence : 9/10 Progression : 10/10 Quantity / Times / Players : 7/10 Originality : 9/10 Other criteria: Entertainment : 10/10 MJ / Helps / Debrief : 10/10 Search : 7/10
    France 2 to 5
    Read more
    There are no comments yet.
    Authentication required

    You must log in to post a comment.

    Login Register