logo

Mission : La grande horloge

France
La grande horloge
The story

La rotation de la Terre ralentit et, dans une seconde, le temps va s’arrêter ! Vous êtes les derniers horlogers vivants, et êtes miniaturisés dans l’Horloge, afin de la faire redémarrer. La dernière seconde passera très lentement, espérons que ça vous suffise !

3 to 5 Players
Level : Personnalisable
Serial-Escapers help you choose the room,
Réservation Escape Game Paris Find an availability:
Loading availability ...

Our experience :

Combattre le temps dans une horloge défectueuse... c'est tellement étrange.

We Lost

We Played on: 17-03-2019
We did it in: 60 minutes
The team:
Snow, Saol, Il Pardello, Kalrin, Chimera

Global note: 15.00/20

Immersion: Decor : 7/10 Atmosphere : 6/10 Story / Pitch : 8/10
Enigmas: Coherence : 7/10 Progression : 5/10 Quantity / Times / Players : 8/10 Originality : 10/10
Other criteria: Entertainment : 6/10 MJ / Helps / Debrief : 8/10 Search : 10/10

Our opinion:

 
Une horloge défectueuse ?

 

La grande horloge...c'est toute une histoire cette salle pour nous.

Je voulais la faire il y a quelques mois, mais tout à coup elle n'était plus réservable. Après un coup de fil au patron j'ai réussi à savoir qu'un méchanisme était défectueux, mais qu'il essayera de le réparer dans la nuit (il faut noter qu'il n'a pas voulu nous vendre une salle avec un défaut comme d'autres salles le font et ça c'est très bien, merci :) ) En tout cas Wayde aussi a appelé et de mal entendu en mal entendu Wayde, L4ure et Dobleaye ont fait la salle sans nous. Du coup nous l'avons faite bien plus tard avec Kalrin, Il Padrello et Chimera les original serial-escapers!

 
Le mode impossible: la mission

 

Nous avons choisi le mode impossible, qui a été tenté une 10aine de fois, mais jamais reussi.

Nous partons donc sans trop d'espoirs. C'est une jeune femme qui nous reçoit et qui sera notre MJ pour cette aventure. Nous avons 3 missions: réparer l'horloge qui régit le monde, sauver l'horloger et sortir de l'horloge avant une heure.

Munis de tout un tas de "gadgets" steampunks, nous nous introduisons donc la dite horloge.

Une fois sur place nous nous rendons compte qu'aucun d'entre nous n'a fini ses études d'horlogers et nous avons donc tous l'air assez bêtas à ne pas savoir quoi faire. Même la fouille ne nous avance à rien (enfin c'est ce que nous croyons au début...) La salle est effectivement difficile et il y a pas mal d'énigmes pour lesquelles nous allons avoir besoin d'aide (cette aide est d'ailleurs assez bien pensée, voir même ludique).  La résolution des énigmes est assez complexe, pour ne pas dire impossible à trouver si on ne pense pas comme le créateur de la salle. Grâce aux divers coups de pouces nous arrivons donc à résoudre une énigme après l'autre. Elles sont difficiles et pas vraiment ludiques. Je ne sais pas trop pourquoi cette salle nous a fait nous triturer les méninges, mais ne nous a pas vraiment amusés. Après avoir longuement discuté nous pensons que c'est dû au fait que, pour résoudre une partie des énigmes, vous avez besoin d'indices, ce qui fait que vous n'avez pas vraiment de sentiment de reussite, ni d'euphorie d'être bons. Et du coup on a plus l'impression de faire ce qu'on nous dit : d'être marionettes plutôt qu'acteurs de notre aventure. Nous regrettons aussi que les énigmes soient dans le théme, mais placées là sans être intégrées dans le décor.

Il est important de sortir donc des codes typiques d'escapes et votre manière de penser habituelle.

 

Sinon, ca ressemble à quoi cette horloge?

 

Personnellement j'avais un souci avec la décoration aussi. J'imaginais me faire miniaturiser dans une horloge et être entourée de toutes sortes de méchanismes. Ce n'était pas le cas. Pas besoin d'être mécanicien ou horloger pour sortir de cette salle (heureusement pour nous d'ailleurs). Et puis je me suis dit que l'horloger de l'univers n'avait aucune raison de ressembler à une horloge comme nous en avons l'habitude, alors pourquoi pas, mais je ne suis tout de même pas tout à fait convaincue. Mais là encore c'est très personnel.

Le manque d'ambiance sonore est également regrettable.

 

Perdu ou pas perdu, voilà la question ....

 

Il y a plusieurs choses à faire en même temps et c'est ce qui nous aidera grandement à nous approcher de la réussite de la mission, car il y a beaucoup de choses à faire et finalement beaucoup à fouiller. C'est d'ailleurs ce qui nous fera perdre. Nous réussirons à réparer l'horloge, à nous libérer, mais pas à sauver l'horloger... à une clef près. Cela a tellement frustré Saol. Lui qui adore la fouille et qui s'y est attelé avec tant d'efforts. C'était la mauvaise clef en fait, celle qui était cachée là où nous étions trop souvent pour lui laisser la place de s'approcher et chercher tranquillement. Mais honnêtement il a déjà fait un super boulot avec nous 4 poules aveugles ;)

 

En résumé:

 

La mission impossible est possible ! Difficile certes, mais possible ! Nous avons juste pas assuré, mais nous y étions presque. Notre frustration est donc d'autant plus grande car nous n'avions de plus pas vraiment eu l'impression de tout résoudre nous même, car certaines énigmes sont difficiles et vous aurez définitivement besoin d'indices pour vous en sortir. Les énigmes sont cependant super intéressantes et bien faites. Les accessoires sont pas mal, l'histoire originale, les mécanismes bien faits, et les amateurs de fouille pourront se régaler. Je mettrais un B-mol  pour le décor, l'idée est bien, mais la mise en oeuvre plus difficile. Nous ne comprenons pas non plus la présence de la télé dans la salle, c'est vraiment dommage.

 

PS: Depuis notre passage une équipe, le blog: Le meilleur escape game a effectivement reussit de sortir dans les temps avec le mode impossible.

 

 

 

 

 

+ We enjoyed +

  • Des énigmes hors du commun et dans le théme
  • Une mission triple
  • Le système d'indices
  • Les accessoires
  • Le niveau personnalisable de la salle

- We didn't like -

  • La réalisation d'une partie des décors
  • Le coté non intuitif  des énigmes
  • Le manque d'intégration des énigmes dans le décor
  • Le manque d'ambiance sonore


Back