logo

Mission : L'enquête des sherifs

France
L'enquête des sherifs
The story

L'ENQUETE DES SHERIFS
A ClamarTown, le shérif Fisher, respecté de tous, fait régner la loi d'une main de fer. Au saloon de sa ville, c'est un as du poker. Mais lors de sa dernière partie, les choses tournent très mal... Bang ! Une détonation retentit, le shérif s'écroule tandis que la foule s'enfuit du saloon. Non loin de la ville, votre bande, éprise de justice, s'y rend pour enquêter. Qui en avait après le shérif ? Pourrez-vous lever le voile sur cette sombre affaire avant que des hors-la-loi ne viennent prendre d'assaut la ville ? Une expérience western inédite en Ile-de-France, axée sur un scénario à choix multiples.

3 to 6 Players
Level : Normal
30% of success
Serial-Escapers help you choose the room,
Réservation Escape Game Paris Find an availability:
Loading availability ...

Our experience :

J'adore les salles western, elles me rapellent les films que je regardais, enfant, avec mon papa.

We Won

We Played on: 30-01-2019
We did it in: 56 minutes
The team:
Wayde, Saol, Snow

Global note: 14/20

Immersion: Decor : 8/10 Atmosphere : 6/10 Story / Pitch : 9/10
Enigmas: Coherence : 5/10 Progression : 8/10 Quantity / Times / Players : 7/10 Originality : 7/10
Other criteria: Entertainment : 6/10 MJ / Helps / Debrief : 7/10 Search : 7/10

Our opinion:

Bon pour tout vous dire j'adore les salles qui nous emmênent dans le "Wild West". Je ne sais pas vraiment pourquoi. Peut être parce que ça me fait voyager à l'autre bout du monde, dans un autre temps, que je ne connais que de films ou alors parce que c'est là que l'immersion est la plus évidente à atteindre, car contrairement à un univers renaissance ou médieval, du bois et quelques objets typiques de la periode et le tour est joué.

Lorsque nous avons entendu qu'un saloon s'est ouvert aux portes de Paris, nous avons fait notre petite valise pour y aller. Ce que nous n'avions pas pris en compte c'est que notre voyage allait nous faire passer par la Sibérie. Eh oui car étrangement nous avons réservé les deux salles de Quantum rooms le jour le plus froid de cet hiver 2019. Un jour durant lequel les routes se sont couvertes de neige.... (vous pensez que ça n'a aucune importance? C'est bien nous connaitre, mais là, pour une fois... c'est important!)

Revenons en à notre récit. Nous cherchons donc Quantum escape qui se trouve en proche banlieue parisienne à Clamart "town" pour être précis. Cette enseigne se trouve dans ce qui a dû être jadis le jardin d'une maison. La maison y est toujours, mais plus le jardin. Des anciens bureaux ont été amménagé en escape. Pas de Parking prévu à proximité, il faut donc chercher de quoi se garer dans la rue de cette zone pavillonaire.

Nous sommes très gentillement reçus par un des gérants qui s'est déplacé en ce mercredi après midi uniquement pour nous faute d'autres réservations. Et c'est là que le bas blesse. En arrivant dans les locaux:  on se gèle. Comme il n y a pas eu de réservation depuis dimanche, ça fait 2 jours et demi sans chauffage et purée ce qu'on a eu froid. Et malheureusement lorsque je repense à la salle quelques semaines plus tard, c'est toujours à ce froid que je pense. Nous comprenons bien sûr que cela ne sert à rien de chauffer des espaces vides, MAIS, ca reste un espace qui reçoit des gens. Mettre un chauffage au gaz au minimum ou installer une clim qui garderait la temperature à 16 serait positif. Honnetement nous sommes tombés malades en sortant de leurs 2 salles et ca n'est pas acceptable.

Voilà à quoi nous ressemblions durant notre enquête...

Une fois que ceci est dit je vais essayer de ne plus penser au froid, mais à la salle.

Nous discutons un peu avec le gérant / MJ puis il nous emmêne dans un espace séparé pour nous brief. il y avait quelques bonbons (tiens j'y pense: c'est des bonbons mous que je ne nommerai pas, en mordant dedans j'ai failli me casser une dent car il faisait tellement froid qu'ils était hyper durs. On rêvait tous à une boisson chaude pendant le brief ou esperions nous retrouver au Texas pour notre mission, bon nous n'avons pas reussi à oublier le froid) On a compris que le sherif a été tué et nous devons découvrir qui l'a tué et pourquoi en plus d'arriver à nous enfuir du saloon. Vêtus de quelques déguisements proposés par l'enseigne nous sommes fin prêts.

Nous entrons donc dans la salle et commençons par chercher le chauffage et nous agglutiner autour. Soal a même remis son manteau et moi je regrettais de ne pas pouvoir fouiller avec mes gants.

Notre volonté de retrouver le  meurtrier a donc vite repris le dessus et nous avons commencé à fouiller et chercher des indices et des objets qui nous donneraient des codes pour les divers objets à codes. La décoration était bonne. Cette salle est la première salle parisienne à avoir choisi cette thématique et nous y avons effectivement vite retrouvé une ambiance western.

La fouille est existante sans être trop importante ni illogique.

Les énigmes ne sont pas linéaires ce qui permet à un bon nombre de joueurs de s'amuser également.

Ce qui nous a plus posé problème c'est que les énigmes et surtout leur solutions ne coulaient pas de source, n'étaient pas intuitives. L'enseigne a donc fait le choix de mulitipier les interventions MJ (qui est maintenant l'adjoint du sheriff qui est positionné devant le saloon et que nous entendons à travers la porte)  ou par le biais de papiers plaistifiés qui servent de mode d'emploi ou indices pour résoudre une énigme. Je trouve que cela gache vraiment l'immersion et c'est dommage. Cela prouve aussi qu'en soi les énigmes sont trop difficiles pour être comprises sans cette aide.

Nous en train de lire les aides pour résoudre les énigmes.

De plus les énigmes sont dans le théme, mais pas vraiment immersives.

Certains cadenas (comme une grosse chaine de vélo ou moto) cassent également l'immersion. C'est dommage car l'ambiance sonore et le décor y sont.

Le vrai point fort de cette salle est l'histoire une histoire qu'il faut prendre le temps de lire et de découvrir. Faites bien attention à l'histoire surtout vers la fin, lorsque le temps vous est compté et que la lecture est votre dernier souci.

Vous avez différentes manières d'en sortir:

1/ sortir 

2/ sortir et connaitre le coupable ou le motif du meurtre

3/ sortir et connaitre le coupable ET le motif du meurtre.

 

La lecture a de toute facon la part belle dans cette salle et elle est importante, pour comprendre l'histoire, mais aussi pour comprendre les énigmes, donc : ne les négligez pas.

En conclusion:

Si on ne prend pas en compte le froid qui reignait dans les salles de Quantum escape en ce jour de janvier, ce fut une experience agréable. C'est surtout l'immersion dans le monde du Far West qui est très reussie. L'aspect enquête est très sympa aussi si on ne craint pas la lecture. Ce que nous avons moins aimé c'est le coté non intuitif, voir illogique de certaines énigmes que nous n'aurions jamais reussies sans notre MJ.

 

+ We enjoyed +

  • L'histoire du sherif Fisher qu'on découvre au fur et à mesure des énigmes
  • La déco et l'ambiance musicale immersive
  • Le mode d'intervention du MJ
  • Les énigmes non linéaires
  • Une salle crée, non achetée

- We didn't like -

  • Le froid (nous vous en avons déjà parlé?)
  • Des énigmes non intuitives qui ne peuvent se résoudre que grace à un mode d'emploi ou de l'aide du MJ
  • Beaucoup de lecture pour ceux qui n'aiment pas ca
  • Une salle qui dans l'ensemble nous a laissé assez "froide" dans le sens de indifferente.


Back