logo

Text Style

Mission : L'exploration interdite

L'exploration interdite
The story

Construit en 1879, le bâtiment dans lequel fut implanté l'hôtel de la rue Sedaine est très ancien et chargé d'histoire. Plusieurs fois rénovés, les lieux ont peu à peu pris une allure de manoir. Les bâtiments sont abandonnés depuis 1988 et ont été laissés en état par les précédents propriétaires.

1 to 6 Players
Level : Normal
  • Our experience

  • We Won

    We Played on: 04-06-2022
    We did it in 50 minutes out of 60
    The team:
    Snow, Malte, Saskia, Christian

    Global note: 15.00/20

    Immersion: Decor : 8/10 Atmosphere : 9/10 Story / Pitch : 8/10
    Enigmas: Coherence : 8/10 Progression : 7/10 Quantity / Times / Players : 6/10 Originality : 7/10
    Other criteria: Entertainment : 8/10 MJ / Helps / Debrief : 8/10 Search : 6/10

    Our opinion:

    By Snow & Saol

    Après le Cannibale de Paris le créateur de cette expérience effrayante a décidé de récidiver et de nous proposer une experience...différente. 

    Ici, comme au Cannibale, la façade ne laisse en rien supposer qu'il s'agit d'un escape game mais plutôt d'un hôtel abandonné dans lequel des choses affreuses se seraient passées. 

    L'équipe

    Parlons tout d'abord des coéquipiers avec lesquels je me lance dans l'exploration de ces lieux. Malte de Escape Maniac (un blog allemand) est ccompagné par Saskia et Christian, gérants de Escape Stories Wuppertal. C'est toujours un plaisir de rencontrer des amoureux d'escape ! Maintenant, le contexte est particulier : dans une salle horreur, on est plus vulnérable, on s'amuse différemment en somme. Notons également que c'est une des rares fois où je joue sans Saol (qui, n'étant pas sensible au genre, n'est pas fan des salles horreur). 

    Je m'apprête donc à entrer dans un hôtel à l'abandon à la réputation macabre, accompagnée de personnes quasi inconnues...vous la sentez aussi l'idée toute pourrie ?

    La résa

    Ici il est possible de choisir entre le mode Mystère (sans acteur et aucun frisson, seulement la résolution d’énigmes dans les décors de L’Hôtel Sedaine ) ou le mode Horreur (expérience plus intense avec d’avantage d’interactions). sachez qu'il est également possible d'y aller en tant qu'observateur.

    Le jeu

    L'immersion est imédiate et nous rencontrons un personnage un peu dépassé par la situation. Pas de panique, nous arriverons à le calmer mais comprendrons rapidement qu'il ne nous accompagnera pas dans notre mission. C'est donc comme ça que nous partons pour l'Exploration interdite.

    En géneral, les salles horreur sont construites sur l'ambiance. La peur ralentit les joueurs et, pour finir en 1 heure, on rencontre peu d'énigmes ou alors des énigmes simples. 

    C'est probablement le moment de vous parler d'un problème majeur de la session. Mes amis ont réservé la session en anglais sauf que la personne sur place n'était pas informée et maitrisait l'anglais de manière assez superficielle. C'est donc une chance que je sois venue me joindre au groupe car au final j'ai passé mon temps à traduire : les interventions comme les énigmes.

    Alors pourquoi vous dis-je que c'est le moment de vous en parler lorsque je parle d'énigmes ? Car de peur que nous n'avancions pas assez vite (en raison de la barrière de la langue), le GM nous contacte beaucoup (trop) et nous dirige directement vers les énigmes, parfois même vers les solutions. Je ne peux que supposer que c'est à cause de la langue et qu'il ne fait pas ça avec toutes les équipes. 

    Les énigmes (pour celles qu'on a rencontrées puisqu'il nous expliquera après la partie en avoir shunté au moins une - sans intérêt si on ne parle pas français) étaient dans le thème et assez bien intégrées dans les lieux. On pourrait même avoir l'impression qu'elles aident à comprendre ce qui s'est passé ici, mais comme l'enseigne prévoit une seconde partie, je pense qu'il nous manque pas mal d'éléments. Allez, avouons que l'ignorance crée encore plus de mystère !

    Alors, on a vraiment peur ?

    Au contraire du Cannibale, ici l'espace est moins gore, plutôt paranormal et mystérieux. À l'opposé des salles horreur plus anciennes (c'était une des nombreuses innovations du Cannibale), ici ce qui nous fait peur est bien réel et pas seulement un jump scare.

    L'ambiance, le son, les jeux avec les espaces et les lumières sont excellents. Tout est fait pour que nous soyons déstabilisés (au point de ne pas savoir où sont les sorties de secours en cas de réelle urgence) et que nous hésitions autant à avancer qu'à revenir en arrière. L'ambiance est excellente, même pour ceux qui sont peu sensibles à la peur. Je regrette juste que tout ce qui est message audio ou communication orale avec le Game Master ne soit que difficilement audible. Alors certes, cela augmente le stress, mais cela nuit à mon sens à la fluidité de jeu.

    Attention aux préjugés !

    J'ai toujours dit que l'équipe idéale pour ce genre de jeu est composée de 2 joueurs qui n'ont pas peur et 2 qui ont peur. Ceci permet aux plus craintifs de s'aider des plus courageux. C'était le cas pour nous mais le Game Master a mis quelque temps à comprendre que ce n'était pas les filles qui avaient peur, mais les garçons ! Une erreur souvent commise qui nous a permis d'avancer un peu plus vite dès le début. Il ne faut pas se fier aux apparences (et ceci vaut pour les joueurs comme pour les Game Masters) !

    Pour finir

    Dans l'ensemble, malgré quelques frustrations, c'est une bonne expérience horreur qui fera peur à une bonne partie des joueurs. On évolue dans de beaux décors, entourés d'un bon son mais avec des énigmes qu'on aimerait pouvoir résoudre tranquillement sans se faire bousculer en continu. Nous aurions également bien aimé savoir où se situaient les issues de secours car là c'était compliqué.

    + We enjoyed +

    • Une ambiance travaillée pour créer la crainte
    • Des éléments qui font peur et qui font sens
    • Se sentir comme pris au piège et manipulés
    • Une immersion imédiate

    - We didn't like -

    • Une session proposée en anglais...mais pas vraiment en anglais
    • Des audios inaudibles
    • Une histoire peu compréhensible au final (le mystère reste entier)
    • Ne pas savoir où sont les sorties de secours
    • Certains espaces trop petits pour plus de 4


    For who?

    • Pour les courageux 
    • Pour ceux qui aiment se faire peur
    • Pour les fans de mystères et de films d'horreur
    • Pour ceux qui préfèrent l'ambiance aux énigmes

    Why play it?

    • Pour une aventure Urbex qui ne finit pas du tout comme prévu
    • Pour les décors très immersifs
    • Pour le travail épuisant du Game Master


    Back
    There are no comments yet.
    Authentication required

    You must log in to post a comment.

    Login Register