logo

Text Style

Mission : L’affaire DXK

L’affaire DXK
The story

Le célèbre politicien DXK vient de passer une soirée torride et sensuelle dans le club échangiste parisien, l’Academ’X.
Pas de chance, l’information a fuité et des journalistes sont en route pour prélever des indices afin de nuire à l’image du candidat à la présidentielle et le discréditer.

Un des membres de son comité de soutien a entendu parler de cette opération et a devancé les journalistes. Il vous reste une heure avant leur arrivée pour faire disparaître les preuves.

Fantasmes, cunis, orgasmes, orgies. Quelles sont les pratiques que DXK cherche à dissimuler ? Allez-vous empêcher les journalistes de bafouer sa réputation ou bien au fil de l’aventure allez-vous le dénoncer ?

Cette chasse aux indices très spéciale vous fera passer dans un univers mêlant érotisme et fétichisme, plaisirs et domination et réveillera peut-être en vous de nouvelles passions.

Badges
Jouable à 2
Theme
Adulte
2 to 5 Players
Level : Normal
  • Our experience

  • We Won

    We Played on: 05-03-2022
    We did it in 56 minutes out of 60
    The team:
    Snow, Saol, Fafa

    Global note: 15.20/20

    Immersion: Decor : 7/10 Atmosphere : 8/10 Story / Pitch : 6/10
    Enigmas: Coherence : 7/10 Progression : 7/10 Quantity / Times / Players : 7/10 Originality : 8/10
    Other criteria: Entertainment : 9/10 MJ / Helps / Debrief : 9/10 Search : 8/10

    Our opinion:

    By Snow & Saol

    L'affaire DXK est une salle qui a pas mal fait parler d'elle lors de son ouverture car feu Eludice avait publié une photo de la salle assez "parlante". Mais il y a également eu une polémique sur l'aspect éthique de cette salle.

    Il y a quelque chose qui m'interpelle au sujet de cette éthique. Uen bonne partie des joueurs ne semblent pas avoir de problème à jouer des salles avec des tueurs en série, des tueurs d'enfants même, des scientifiques voulant faire disparaitre l'humanité ou des déséquilibrés dans des asiles psychiatriques... nous en avons vu des "malades" et nous avons évolué dans des milieux vraiment tordus... Mais jouer dans un club libertin, jouer une salle sur le thème du sexe, c'est bien plus rare et ça, ce serait plus malsain et plus malaisant ? Il y a de quoi s'interroger. 

    Nous allons essayer de comprendre pourquoi. 

    Le premier défi est : avec qui jouer une salle de ce genre ? Personnellement, je ne me vois pas la jouer avec ma famille ou entre collègues. A 2, en couple, c'est bien sûr possible, mais au final nous avons adoré la jouer avec Fafa, qui a un humour aussi fin et mature que mous ;) ! Je pense que cette salle peut également être très fun pour les enterrements de vie de célibataires, mais les espaces ne sont pas très vastes donc pour que tout le monde s'amuse, on oublie les grands groupes!

    Une fois l'équipe réunie, nous cherchons un parking près de l'enseigne (prévoyez de la marge si vous êtes en voiture) puis nous empruntons le petit cul de sac pour accéder à l'enseigne... Vous aussi, vous avez remarqué le petit clin d'oeil au thème de la salle dans ma phrase précédente ? ;)

    Wanderlust a un bel accueil avec une palette de couleurs que j'affectionne particulièrement : or et vert émeraude, matériaux doux... Une jeune femme nous aborde dès notre arrivée pour nous poser quelques questions. Elle est étudiante en journalisme et travaille pour "Paris insolite". L'enseigne a bien réussi à faire parler d'elle avec cette salle visiblement. Si on veut coller à l'histoire ... les journalistes sont très près ! Attention, on pourrait le croire, mais cela ne fait pas partie du brief c'est une vrai étudiante en journalisme ;)

    Après cette petite interview, c'est Maëlle, notre Game Mistress, qui nous accompagne jusqu'à l'entrée du club. Munis d'une longue liste d'objets à ramener, nous partons à l'aventure !

    Le début est un des plus...marquants (traduisez par WTF) que nous ayons rencontré, peut-être aussi un des plus amusants et malaisants.

    Nous comprenons tout de suite pourquoi cette salle est réservée aux plus de 18 ans. Nous allons découvrir ici plein de choses qui pourraient nous faire oublier pourquoi nous sommes là : récupérer les preuves qui pourraient poser problème à DXK. La nature des preuves est assez étrange également j'avoue, mais ne nous arrêtons pas à cela : une mission est une mission. Ici, il faudra oser, la fouille est plutôt incongrue, mais très importante. Il vous faudra être doué de vos doigts pour atteindre votre but...

    N'ayez crainte, vous êtes bien suivi par votre Game Mistress, qui se fera un plaisir de révéler votre coté le plus coquin...bien sûr uniquement dans le but de vous aider à remplir la mission pour laquelle vous êtes là ! Au début de la mission, vous allez en prendre plein les yeux et être confronté à des objets très explicites. Tout un tas d'actions sont amusantes !

    Plus nous progressons, plus le coté escape et enquête prend le dessus. Au final, c'est un équilibre assez étrange. En effet, ceux que ça amuse pourront en profiter au début puis jouer ensuite en étant plus concentrés. Mais pour ceux qui viennent vraiment pour le côté sexy, ne vous attendez pas à atteindre le nirvana ! La décoration aussi est de moins en moins...intéressante et finalement peu réaliste.

    Les énigmes sont assez simples et sont pour la plupart intégrées dans l'univers, il y a même quelques pièges, mais rien de foufou. Les fans de mécanismes resteront ici clairement sur leur faim et c'est bien dommage car l'expérience aurait suscité un regain d'intérêt avec plus de suprises.

    Revenons-en au coté éthique abordé au début. Ce qui dérange certaines personnes ici, ce n'est pas tant que la salle soit portée sur le sexe mais plutôt les réflérences évidentes à DSK. Rappelons qu'il est accusé d'avoir fait des choses ignobles et même si on ne veut pas prendre parti, il est difficilement acceptable de se dire que nous allons cacher des preuves contre lui. Mais attention, ici, on nous demande de récuperer des preuves pour ne pas qu'elles tombent dans les mains des journalistes et avouons-le, les preuves sont bien plus ridicules qu'accusatrices. 

    Une salle avec une référence moins évidente à ce personnage aurait fait probablement moins polémique, mais ne sommes-nous pas dans une société assoiffée de polémiques ? Et si le but est la polémque... ne fallait-il pas aller encore plus loin ? Allez, on est sur un blog sur les escape games, une activité ludique qui nous permet d'oublier la réalité, passons.

    C'est donc une salle avec un thème qui vous permet de vous lâcher avec vos potes, si vous ne vous prenez pas trop au sérieux. Si vous cherchez une salle pour un EVJF ou EVG, ça peut aller aussi mais attention à la taille du groupe. Enfin, si vous aimez les choses différentes, jetez également un coup d'oeil à leur chapelle d'amour.

    + We enjoyed +

    • Un univers décalé
    • qui nous rappelle notre humour de jeunesse lorsque nous avions l'esprit mal tourné et que nous aimions choquer nos amis un peu trop coincés
    • Une entrée en matière très originale
    • Une salle dans laquelle on peut se lâcher

    - We didn't like -

    • Je pense qu'on aurait pu plus s'éloigner du personnage réel pour éviter les controverses
    • Ne pas avoir assumé jusqu'au bout car les énigmes et les lieux prennent de plus en plus un aspect enquête et s'éloignent de l'univers du sexe


    For who?

    • Les amis qui osent tout
    • Pour les esprits mal tournés

    Why play it?

    • Pour l'ambiance différente de ce qu'on a l'habitude de voir


    Back
    There are no comments yet.
    Authentication required

    You must log in to post a comment.

    Login Register